PROVINCE SainT DOMINIQUE

Masthead Image
Dominicans of Canada

corner

Mot du provincial

 

Bulletin de liaison RESEAU - Décembre 2015

André Descôteaux, o.p. Prieur provincial

André Descôteaux, o.p.

« Grâce à la tendresse, à l’amour de notre Dieu,
l’astre d’en haut vient nous visiter
pour nous conduire sur les chemins de la paix » (Lc 1, 78)

Le Jubilé de la Miséricorde commencera dans quelques jours, à peine un mois après le début du Jubilé de l’Ordre. Miséricorde de Dieu, tendresse, amour de notre Dieu qui vient nous visiter. Mystère que nous célébrerons à Noël. Durant ces jubilés, nous nous rappellerons la compassion qui brûlait le cœur de Dominique et qui prenait son origine dans cette miséricorde et cette pitié qui frémissaient dans les entrailles du Christ Jésus.

Et pourtant quel est le sens de cette miséricorde dans notre monde?

Au lendemain des attentats de Paris, lors d’une entrevue1 d’un jeune papa (Angel Le) et de son fils (Brandon)2, le petit garçon parle des méchants qui ont tué les gens. « Ils sont très, très méchants, les méchants. Ils ne sont pas gentils, les méchants. Il faudra changer de maison. » Il a peur. Il a besoin d’être protégé. Les fleurs et les bougies ne lui semblent pas bien puissantes contre les pistolets. Même s’il semble réconforté, il a bien raison : que peuvent des fleurs et des bougies contre les armes des terroristes?

Que peuvent des fleurs et des bougies contre ces violences qui marquent le Burundi depuis des mois, forçant des milliers de personnes à s’exiler? Deux de nos frères étudiants à Bujumbura ont même été « arrêtés » par les forces de sécurité! Que peuvent des fleurs et des bougies contre ce triple attentat du Boko Haram, au Tchad, le 5 décembre? Contre la tuerie perpétrée en Californie, ces jours derniers? Que peut bien signifier un Jubilé de la miséricorde dans ce monde si violent? Dieu, dans sa miséricorde, nous pardonne, mais qu’est-ce que cette miséricorde devant ce mal que nous nous infligeons?

Toutes ces violences, à la veille de Noël, nous font prendre conscience de ce qu’est Noël : une présence pauvre, fragile dans un monde violent, soumise au jeu des puissants. Le lieu de la naissance de Jésus est déterminé par un édit de l’empereur. Après la venue des Rois Mages, la Sainte Famille devra prendre la route de l’exil alors que des enfants innocents seront massacrés. En passant, la Sainte Famille aurait-elle été acceptée comme réfugiée dans nos pays opulents? Durant son ministère, Jésus apprendra le meurtre de Jean le Baptiste par Hérode. Lui-même, par crainte des autorités juives, dit-on, se montrera prudent jusqu’au moment de son Heure. Il sera alors écrasé par la violence. Il n’y aura ni fleurs, ni bougies, mais un cri : « Pourquoi, pourquoi m’as-tu abandonné? » Et un pardon : « Père, pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font ».

Dans cette solitude, un monde est brisé. Une lumière surgit qui éclaire toutes les nuits. Au lendemain des attentats de Paris, le P. Sylvain Gassier, assomptionniste, écrivait3 : « Le libérateur défiguré, l’Emmanuel, Dieu-en-nous, est né de nuit pour naître de toutes les nuits. Même de celle-là qui fut la dernière pour les victimes. [...] Nos souffrances, nos peurs, nos déchirures, ici nos corps meurtris, ailleurs nos corps violés, souillés de sperme et de sang, comptent pour toi, Seigneur, ils ne s’effaceront pas de ta mémoire. Ta résurrection est certitude, ta résurrection est blessure.»

L’Emmanuel dans nos nuits! L’Emmanuel vainqueur, dans sa nuit, des ténèbres de la mort et de la haine. L’Emmanuel, portant les marques de ses souffrances, souffle, au soir de Pâques, l’Esprit de paix, l’Esprit faisant de nous tous les enfants d’un même Père, frères et sœurs, les uns des autres.

Voilà pourquoi « Nous mettrons un couvre-feu à nos désirs de vengeance. Nous unirons. Nous apaiserons. Nous relèverons. »4 Combien d’hommes et de femmes non seulement ne se résignent pas à la violence, mais décident de s’unir, d’apaiser et de relever! Combien d’hommes et de femmes ont entendu ces paroles de feu : « Heureux les artisans de paix! Heureux les miséricordieux! Heureux ceux qui ont faim et soif de justice! » Ici même, plusieurs, refusant de se laisser abattre par tous ces événements, résistant aux pressions populaires de peur, décident d’ouvrir leur maison à l’étranger et de prendre le risque d’accueillir l’autre.

Dans la nuit de Noël, Dieu donne son Fils au monde. Ce faisant, ne nous confie-t-il pas en quelque sorte le trésor de la miséricorde? Ne nous en comble-t-il pas pour que nous en soyons les bras, les signes et les annonciateurs? Dans ce monde déchiré et violent, quelle autre issue que celle de la paix, de la justice, de la vérité et de la miséricorde? Que peuvent des fleurs et des bougies contre la violence? Peut-être, peu de choses. Que peut la miséricorde? À Noël, Dieu, en son enfant livré, donne sa réponse.

Que le libérateur défiguré, l’Emmanuel, Dieu-en-nous, né de nuit pour naître de toutes les nuits, vienne encore nous visiter et fasse de nous des êtres de miséricorde qui apaisent, relèvent, unissent et sauvent!

Avec tous mes vœux d’un Noël de paix et d’une sainte Année de Miséricorde!

fr. André Descôteaux, o.p. Prieur provincial

_____________________________________

1 http://ici.radio-canada.ca/emissions/gravel_le_matin/2015-2016/chronique.asp?idChronique=389875
2 Cette entrevue a fait le tour du monde; en une semaine, le clip a été vu sur internet plus de quinze millions de fois. 3 Sylvain Gasser. Thrène à la mémoire des victimes de Paris. Journal La Croix, 20 novembre 2015.

 

|
françaisenglish
site search by freefind

Parole et Vie

Prédication dominicaine hebdomadaire offerte par le frère François-Dominique Charles, o.p. de la Province de France sur le site de Spiritualité 2000.

Espace liturgique

Un commentaire écrit et audio pour chaque dimanche de l'année offert par nos frères dominicains de Belgique.

audio

Le Bulletin RESEAU est le bulletin de liaison de la Province Saint-Dominique du Canada. Il paraît quatre fois par année.

Lire le dernier numéro...

Collège universitaire dominicain d'Ottawa

Degrés universitaires en philosophie et en théologie.

Pour plus d'informations :

Visitez le site Internet

96 Empress Ave., Ottawa, Ontario, K1R 7G3

Tel.: (613) 233-5696 #330 Fax : (613) 233-6064

info@udominicaine.ca

L'Institut de pastorale est le département d'études pastorales, à Montréal, du Collège dominicain de théologie et de philosophie, fondé en 1900, dont le siège social est à Ottawa.

Adresse:

2715, chemin de la Côte Sainte-Catherine,
Montréal (Québec), Canada, H3T 1B6

Courriel:

secretariat@ipastorale.ca

tel.: (514) 739-3223 #323 fax: (514) 739-1664

Dominican Institute of Toronto

372, Huron Street

Toronto (Ontario) Canada M5S 2G4

téléphone : (416) 595-5665

télécopie : (416) 596-1017

Visitez notre site web

Oratoire Saint Jude et du Rosaire

2715 Ch. de la Côte Ste-Catherine,
Montréal (Qc) Canada - H3T 1B6

Téléphone: (514) 845-0285
Télécopie: (514) 845-3974

Spiritualité 2000 est un webzine mensuel né de la volonté d'offrir sur la toile un site où il serait possible aux internautes de s'initier à la spiritualité chrétienne ou d'en approfondir leur connaissance.

Pour en savoir plus...

Provincialat

2715 ch. de la Côte-Sainte-Catherine,
Montréal (QC)
Canada H3T 1B6

téléphone : (514) 341-2244 télécopie : (514) 341-3233

Pour tout commentaire au sujet de notre site, veuillez écrire à l'adresse suivante:

Webmestre provincial

Contacts en Ontario et en Colombie Britannique

Toronto

Priory of St Thomas,
372 Huron Street,
Toronto (Ontario)
Canada M5S 2G4

téléphone: (416) 595-5665
télécopie: (416) 596-1017

Ottawa

Couvent Saint-Jean-Baptiste
96 Empress Avenue, Ottawa, ON, Canada
K1R 7G3

téléphone:(613) 232-7363 télécopie: (613) 236-3869

Vancouver

Community of Saint Mary 3396 Auftrey Av.
Vancouver (BC)
Canada V5R 4V9

téléphone: (604) 437-1852
télécopie: (604) 437-1852

St. Mary's Parish:
téléphone: (604) 435-9611

Notre mission

Nos Constitutions définissent notre mission de la manière suivante :

L’Ordre des Frères prêcheurs fondé par saint Dominique fut, on le sait, dès l’origine spécifiquement institué pour la prédication et le salut des âmes.

Notre mission est d’annoncer partout l’Évangile de Jésus-Christ par la parole et par l’exemple, en tenant compte de la situation des hommes, des temps et des lieux, et dont le but est de faire naître la foi, ou de lui permettre de pénétrer plus profondément la vie des hommes en vue de l’édification du Corps du Christ, que les sacrements de la foi amènent à sa perfection.

 

logo