PROVINCE SainT DOMINIQUE

Masthead Image
Dominicans of Canada

cornerLes laïcs dominicains

 

Laïques dominicainsEncore récemment, par une pieuse attribution qui remontait au XIVe siècle, on créditait saint Dominique de l'organisation d'un Tiers-Ordre de laïcs, comme si d'instinct on avait voulu englober dans son intuition apostolique, tout le peuple de Dieu. Au siècle dernier, Lacordaire écrivait dans sa Vie de saint Dominique (chapitre XVI) : "La milice de Jésus-Christ était le troisième ordre institué par Dominique, ou plutôt le troisième rameau d'un seul ordre qui embrassait dans sa plénitude les hommes, les femmes et les gens du monde... Dominique introduisit la vie religieuse jusqu'au sein du foyer domestique et au chevet du lit nuptial. Le monde se peupla de jeunes filles, de veuves, de gens mariés, d'hommes de tout état qui portaient publiquement les insignes d'un ordre religieux et s'astreignaient à ses pratiques dans le secret de leur maison".

La description serait valable pour la fin du XIIIe siècle, époque à laquelle les historiens font remonter des sociétés de laïcs proprement dominicaines. II n'en demeure pas moins que l'Ordre des Prêcheurs a été depuis l'origine lié aux laïcs, d'une façon bien naturelle, en raison de son installation dans des villes, et pouvait leur faire une place. Il s'en trouve bien des traces dans les récits des débuts de l'Ordre: à Cologne par exemple lorsque le frère Henri y était prieur (Libellus 79 à 85), ou encore à Bologne autour du monastère de Sainte-Agnès puisque Jourdain salue dans une lettre à Diane d'Andalo "les dames et amies de la maison".

 Poursuivant sa lancée apostolique, l'Ordre des Prêcheurs se devait de croiser le mouvement évangélique des laïcs qui, en Italie, s'organise en un Ordre de la Pénitence. Ces groupements laïcs, divisés en fraternités locales, s'adressèrent pour leurs besoins spirituels, aux nouveaux Ordres mendiants, leurs contemporains. Plus tard, selon l'orientation de leur spiritualité et de leurs affinités, leurs membres porteront un manteau gris s'ils utilisent les services des Frères Mineurs, ou noir s'ils fréquentent chez les dominicains.

Ce n'est qu'en 1285 que le Maître Général des Prêcheurs, Munio de Zamora, propose aux pénitents noirs d'entrer sous sa juridiction. Ils en recevront la législation, le directeur qui sera un dominicain, et même le prieur de la fraternité. "L'Ordre entend prendre la responsabilité de la branche laïque parce qu'il prétend l'admettre à ce qui est la grande espérance, jusqu'ici toujours déçue, des mouvements laïques : le prosélytisme évangélique".

Dans ce but, les pénitents qui jusqu'ici, par humilité et pour l'exemple, prenaient le genre de vie des pécheurs publics repentis, et s'adonnaient aux oeuvres de charité, devront témoigner du goût de la vérité, propre à l'Ordre des Prêcheurs au XIIIe siècle. La Règle de Maître Munio de Zamora le précise en termes sans équivoque : "Qu'ils soient de moeurs parfaites et de bonne renommée. Qu'ils ne soient suspects en aucune façon d'hérésie, mais qu'au contraire, ils soient dans le Seigneur des fils singuliers de saint Dominique: au plus haut point remplis d'un zèle jaloux et ardent, selon leur mode propre, pour la vérité catholique".

Les laïcs sont investis ici d'une mission d'Eglise et mis au service de la prédication de vérité, "selon leur mode propre". Ces activités spécifiques prendront au cours des siècles des formes très variées, qu'on appelle confréries, milices ou sociétés. Certaines communautés vivront même sous une règle sans être astreintes à la clôture. Tel sera le cas à Sienne de la mantellata mystique, Catherine Benincasa. Ces Tiers-Ordres Réguliers sauront au cours des siècles entrer dans la grâce de prédication dominicaine par les oeuvres de charité et aussi, de façon privilégiée, par l'enseignement.

Nous n'avons pas de peine à admettre que Dominique n'a pas pu prévoir durant sa vie toutes les formes qui découleraient de l'intuition fondatrice d'un Ordre de Prêcheurs. Aucun ancêtre ne peut imaginer ce que deviendra sa descendance. Son ami Grégoire IX dans la Bulle de canonisation de Dominique prévoyait bien qu'après les Ordres de Cîteaux et de Flore qui avaient eu pour chef saint Bernard, les Mineurs et les Prêcheurs, entraîneraient des " légions de frères". Prêchant l'Evangile du Christ, tout entier donné à la Parole de Dieu, "Dominique a engendré un grand nombre de fils" (1 Corinthiens 4, 15).

La fécondité de la grâce de prédication a fait surgir dans l'histoire d'innombrables branches, tout en les reliant, en raison du service de la mission apostolique, au centre de l'Eglise. Avec ses frères, ses soeurs, les laïcs, la famille dominicaine dont le nom se décline "au pluriel" répond à l'invitation très large de l'Apôtre: "nous devons accueillir de tels hommes, afin de collaborer à leurs travaux pour la vérité" (3 Jean, 8).

(Source : Bedouelle, Guy. Dominique ou la grâce de la Parole. Fayard-Mame. 1982.) (Lire les articles de J. G. Dousse sur "Les fraternités laïques" et "Les grandes figures du laïcat dominicain").

Personnes à contacter :

Canada français : Élaine Champagne

Canada anglais : Conchita Bambilla

 

|
françaisenglish
site search by freefind

Parole et Vie

Prédication dominicaine hebdomadaire offerte par le frère François-Dominique Charles, o.p. de la Province de France sur le site de Spiritualité 2000.

Espace liturgique

Un commentaire écrit et audio pour chaque dimanche de l'année offert par nos frères dominicains de Belgique.

audio

Le Bulletin RESEAU est le bulletin de liaison de la Province Saint-Dominique du Canada. Il paraît quatre fois par année.

Lire le dernier numéro...

Collège universitaire dominicain d'Ottawa

Degrés universitaires en philosophie et en théologie.

Pour plus d'informations :

Visitez le site Internet

96 Empress Ave., Ottawa, Ontario, K1R 7G3

Tel.: (613) 233-5696 #330 Fax : (613) 233-6064

info@udominicaine.ca

L'Institut de pastorale est le département d'études pastorales, à Montréal, du Collège dominicain de théologie et de philosophie, fondé en 1900, dont le siège social est à Ottawa.

Adresse:

2715, chemin de la Côte Sainte-Catherine,
Montréal (Québec), Canada, H3T 1B6

Courriel:

secretariat@ipastorale.ca

tel.: (514) 739-3223 #323 fax: (514) 739-1664

Dominican Institute of Toronto

372, Huron Street

Toronto (Ontario) Canada M5S 2G4

téléphone : (416) 595-5665

télécopie : (416) 596-1017

Visitez notre site web

Oratoire Saint Jude et du Rosaire

2715 Ch. de la Côte Ste-Catherine,
Montréal (Qc) Canada - H3T 1B6

Téléphone: (514) 845-0285
Télécopie: (514) 845-3974

Spiritualité 2000 est un webzine mensuel né de la volonté d'offrir sur la toile un site où il serait possible aux internautes de s'initier à la spiritualité chrétienne ou d'en approfondir leur connaissance.

Pour en savoir plus...

Provincialat

2715 ch. de la Côte-Sainte-Catherine,
Montréal (QC)
Canada H3T 1B6

téléphone : (514) 341-2244 télécopie : (514) 341-3233

Pour tout commentaire au sujet de notre site, veuillez écrire à l'adresse suivante:

Webmestre provincial

Contacts en Ontario et en Colombie Britannique

Toronto

Priory of St Thomas,
372 Huron Street,
Toronto (Ontario)
Canada M5S 2G4

téléphone: (416) 595-5665
télécopie: (416) 596-1017

Ottawa

Couvent Saint-Jean-Baptiste
96 Empress Avenue, Ottawa, ON, Canada
K1R 7G3

téléphone:(613) 232-7363 télécopie: (613) 236-3869

Vancouver

Community of Saint Mary 3396 Auftrey Av.
Vancouver (BC)
Canada V5R 4V9

téléphone: (604) 437-1852
télécopie: (604) 437-1852

St. Mary's Parish:
téléphone: (604) 435-9611

Notre mission

Nos Constitutions définissent notre mission de la manière suivante :

L’Ordre des Frères prêcheurs fondé par saint Dominique fut, on le sait, dès l’origine spécifiquement institué pour la prédication et le salut des âmes.

Notre mission est d’annoncer partout l’Évangile de Jésus-Christ par la parole et par l’exemple, en tenant compte de la situation des hommes, des temps et des lieux, et dont le but est de faire naître la foi, ou de lui permettre de pénétrer plus profondément la vie des hommes en vue de l’édification du Corps du Christ, que les sacrements de la foi amènent à sa perfection.

 

logo