Dernière mise à jour :
2001-07-20

Courriel du Chapitre



Chronique
earth

Chronique du Chapitre

bleu line

16 juillet

Début du travail des commissions

Après le jour de fête et de repos d'hier, aujourd'hui a commencé le travail régulier du chapitre. Il a repris avec l'horaire ordinaire. Ainsi, à sept heures nous avons célébré l'Eucharistie et les laudes. La cérémonie était présidée par les représentants des provinces italiennes. Fr.Bernardino Prella, provincial de Saint-Domingue présidait; Fr. Giovanni Matera, définiteur de la province de Saint Thomas a donné l'homélie. Tout était en français, avec un chant en italien, sous la direction de Fr. Lorenzo, vicaire de Turquie. Les "amis de l'Italie", des Argentins, des Irlandais, des Belges Flamands se joignirent à leur chœur… Admirons l'humilité des Italiens qui ont accepté les règles du jeu des trois langues officielles et qui nos ont privés de leur belle langue.

Dans son homélie, Fr. Giovanni s'amusa un peu sur la similitude -en français- entre pécheur et prêcheur, alors même que nous allions commencer à travailler sur la mission et la vie de l'Ordre. Puis il nous a fait voir que seul l'amour profond peut séparer la belle-fille de sa belle-mère, comme le disait l'évangile. Bien que par ailleurs le français domine, Bernardino a transformé deux monitions en autant de petites homélies très bien venues. Les Italiens ont le don de la parole, même en français. On aime à les écouter et à les voir en même temps, car leur parole est sans cesse soutenue par leurs gestes.

Le travail en commissions a commencé ensuite. Apparemment, ce fut une matinée plutôt consacrée à la lecture des textes avant d'engager la discussion. Ce sont surtout les textes des chapitres précédents, et l'on vérifie si l'on a réalisé ou non ce qui y avait été dit, et surtout on veut éviter de "découvrir la Méditerranée", c'est-à-dire de répéter ce qui a déjà été dit.

Les commissions ont poursuivi leur travail dans l'après-midi. Quelques-unes ont commencé leur récréation un peu trop tôt. D'autres ont bien profité du temps de séance. Un bon nombre ont préféré que leurs membres poursuivent une étude individuelle des divers textes.

Vêpres en français quoique présidées par un Italien, avec un chant en italien. Sœur Laetitia, religieuse de la Congrégation Romaine, l'une de nos meilleures et plus assidues traductrices en presque toutes les langues, résidant à Rome, et Sœur Gabriela, moniale de la nouvelle fondation de Turin ont participé comme solistes en cette douce langue. Donnons-leur un minimum d'espace dans ces chroniques, quoiqu'elles méritent bien davantage. Mention spéciale méritée également pour son excellent travail à l'équipe de liturgie que préside James Marchionda avec l'assistance de Mary Fran Fleischaker OP, Michael De Temple et André Descoteaux OP.

Le nouveau Maître se meut entre les commissions et consultations pour voir comment pourvoir à la Curie les postes encore vacants: quelques secrétaires de diverses langues; le poste très important qu'il laisse lui-même: procurateur de l'Ordre. En outre, Italie-Malte, Portugal-Espagne, Etats-Unis, Amérique Latine, Asie-Pacifique et la Vie Intellectuelle sont restés ou resteront prochainement sans assistants ou promoteurs.

A la fin du jour nombre de capitulants voulurent prouver qu'ils se sentaient jeunes aussi de corps. Il y a une différence entre la rédaction de documents sur la globalisation et la partie de foot ball. A l'unisson avec l'harmonie régnant au chapitre, le résultat fut match nul, sans vainqueurs ni vaincus. Heureusement il n'y a pas eu de blessés, c'est déjà une victoire! puce

(Traduit de l'espagnol)

 

Design & management : Fr. Yves Bériault, o.p.