Dernière mise à jour :
2001-07-25

Courriel du Chapitre



Chronique
earth

Chronique du Chapitre

bleu line

21 juillet

Le samedi, célébration de la lumière

Des Eucharisties célébrées, celle d'aujourd'hui fut la plus austère: nous avons même récité le cantique de la sagesse! Ce fut le premier "psaume" récité. Tous ont été chantés. Il y eut davantage de temps de silence. C'était en anglais (pas le silence). Le provincial d'Australie présidait, assisté par l'autre frère de sa province. On a écouté attentivement la demande du Secrétaire du Chapitre et on a lu dans les deux autres langues officielles un résumé de ce qu'avait dit le prêtre. (Ceci n'a pas été faiit pour les lectures, non que la parole du prédicateur soit plus importante que celle de Dieu, mais parce qu'on pense que les savants capitulaires connaissent le contenu du texte dès qu'ils entendent un mot comme "Moïse, Pharaon, l'Egypte, Capharnaum, Béthanie, Marthe, les disciples…")

La messe était en l'honneur de Marie et la célébration a commencé par l'"Ave" de Lourdes. Le célébrant a dit qu'en Australie les frères avaient appris des Espagnols qui y apprenaient l'anglais -ceux de la province du Rosaire - à se réunir après le repas pour un moment de partage communautaire Marie nous appelle toujours à écouter pour nous entendre et entendre son Fils. Comme elle aussi, nous dominicains nous devons produire et porter sa Parole. Ainsi soit-il.

Divers commentaires nous viennent des commissions. Certains sont expansifs, réellement contents de ce qu'ils font ;d'autres disent qu'ils sont quelque peu bloqués. Il en est qui se demandent si ce qu'ils ont fait a quelque utilité, car après tout ce qui a été écrit récemment dans les chapitres, les lettres, etc…, il n'est pas facile de dire quelque chose de nouveau et qui vaille la peine.

L'après-midi a été très différent pour les uns et les autres. Certains ont dû continuer à se voir en commission avec les textes; d'autres ont opté pour une grande promenade, d'autres pour la réflexion prévue, d'abord sous forme de sieste: "réfléchissez dans le silence de votre lit", puis dans l'église ou à travers le campus.

Un temps de méditation commune était au programme; après quoi il y eut la "mise en commun " de la foi et de la méditation en groupes linguistiques. Toute liberté était laissée aux capitulaires, d'aller à l'église ou de rejoindre les groupes.

De nouveau, comme le samedi précédent, il y eut la célébration de la lumière. Tout en anglais, sauf le "Salve" et le "O Lumen" à la fin de la procession vers le groupe sculpté qui représente la Vierge confiant le rosaire à St Dominique. Cette fois il n'y eut pas de procession individuelle jusqu'au cierge pour en recevoir directement la lumière. Fraternellement nous nous sommes communiqué les uns aux autres la lumière qui provenait du cierge symbolisant le Christ. Ce geste a aussi sa signification.

Il est juste de remercier les étudiants dominicains pour leur travail. Ils sont attentifs à tous les détails, ils participent activement aux célébrations, ils organisent diverses activités de prière et de divertissement…Bref, ils apportent une aide notable au bon fonctionnement du chapitre. puce

(Traduit de l'espagnol)

 

Design & management : Fr. Yves Bériault, o.p.